Comment évaluer le site Web de vos concurrents et améliorer le vôtre

Natalie Russo

Le lèche-vitrines est passé de la rue principale à l'autoroute de l'information : beaucoup de consommateurs utilisent l'Internet comme point de départ pour trouver les services et les produits locaux dont ils ont besoin. Les clients locaux utilisent les sites Web à chaque étape du cycle d'achat, de la recherche initiale jusqu'à la comparaison en ligne des prix et des offres, dans le magasin même.

Les entreprises peuvent attirer davantage de clients en faisant leur petite comparaison commerciale furtive des sites Web des concurrents et en les évaluant afin de comprendre comment ils s'y prennent pour attirer les visiteurs et les ventes. Même si vous ne voulez pas imiter la concurrence ou voler leurs idées (n'oubliez pas que vous différencier est un moyen de vous démarquer), comprendre la performance en ligne de vos concurrents peut vous aider à découvrir des possibilités d'améliorer votre site Web.

Voici un guide étape par étape pour évaluer les sites Web de vos concurrents :

 

1. Déterminez qui est la concurrence.

De l'entreprise du coin que vous passez en vous rendant au travail à celle dont la musique de la publicité radio vous tourne dans la tête, vous avez déjà une bonne idée de votre concurrence. Vous pouvez compléter ces premières pistes en tapant des mots-clés pertinents dans un moteur de recherche et en jetant un œil sur les entreprises locales qui apparaissent dans les résultats. Vous pouvez aussi faire une recherche de votre catégorie d'entreprise dans Pages Jaunes pour voir qui a de meilleurs résultats que vous. Créez une liste de trois à cinq concurrents sur lesquels vous baser.

 

2. Créez un questionnaire d'évaluation.

Une fois que vous avez identifié vos principaux concurrents, dressez une liste de questions concernant les domaines que vous souhaitez évaluer. Ceux-ci peuvent inclure l'allure générale, la facilité d'utilisation, un inventaire du site (navigation, contenu et fonctionnalités), les facteurs de différenciation concurrentielle et la messagerie, les outils interactifs et les ajouts de valeur, la manière dont les renseignements clés sont affichés, les points de communication avec les clients tels que les médias sociaux et les listes de diffusion, la stratégie de contenu ainsi que les promotions et les offres spéciales.

Voici quelques questions sur lesquelles vous voudrez peut-être vous pencher :

  • Quels produits ou services proposent-ils?
  • Quelles sections du site sont affichées?
  • Quels facteurs de différenciation de valeur cherchent-ils à promouvoir?
  • Quel est leur public cible?
  • À quelle fréquence mettent-ils à jour leur contenu?
  • Ont-ils un blogue?
  • Ont-ils des profils de médias sociaux et de quelle manière ceux-ci sont-ils affichés et liés à partir de leur site Web?
  • Quels appels à l'action utilisent-ils?
  • Quels spéciaux ou promotions annoncent-ils?
  • Offrent-ils une inscription à une infolettre ou à des courriels?
  • Utilisent-ils la vidéo?
  • Ont-ils des outils interactifs?
  • Quels mots-clés utilisent-ils?
  • Affichent-ils des témoignages? De qui proviennent-ils?
  • Leur site Web est-il optimisé pour les appareils mobiles?

 

3. Rassemblez votre information.

Visitez les sites Web de vos concurrents pour remplir vos questionnaires (vous pouvez tout d'abord bloquer votre information en utilisant des outils de protection des renseignements personnels tels que l'onglet incognito de Chrome ou la fenêtre de navigateur privé de Firefox). Outre les informations sur leur site Web lui-même, il y a beaucoup d'outils gratuits qui peuvent vous aider à évaluer la performance des sites, des moteurs de recherche et des médias sociaux de vos concurrents. Mettre leurs pages d'accueil dans le planificateur de mots-clés de Googlepeut vous aider à déterminer quels mots-clés attirent les gens sur leur site, tandis que Alexa* vous donnera leur rang de trafic global, le nombre de sites reliés à leur site Web et plus encore; et un outil tel que BuzzSumo* peut vous aider à évaluer la performance des médias sociaux et à voir comment leur contenu est partagé.

 

4. Compilez vos résultats.

Compilez les informations que vous avez découvertes dans un rapport ou une feuille de pointage. Si vous aimez les numéros, vous pouvez attribuer des points pour chaque section et comparer vos notes, ou faire un rapport qualitatif et schématique de leurs forces et de leurs faiblesses.

 

5. Transformez les idées en occasions.

Maintenant, utilisez l'information que vous avez trouvée pour élaborer un plan visant à peaufiner votre propre site Web. Il est important de tenir compte des éléments que vos concurrents ont déjà sur leur site Web; il peut être encore plus important d'en considérer les lacunes. Les facteurs de différenciation de valeur peu clairs, des messages qui ne ciblent pas le public approprié, des prix difficiles à trouver, le mauvais choix de mots-clés et d'autres points faibles sont des choses que vous pouvez utiliser à votre avantage.

Votre site Internet Pages Jaunes comprend une consultation professionnelle individuelle avec un expert du numérique qui peut vous aider à voir comment transformer ces renseignements concurrentiels en occasions de joindre de nouveaux clients, d'accroître la satisfaction des clients actuels et d'augmenter les ventes.


Prochaines étapes

*En anglais seulement. 

Lire plus...

Article précédent
Comment choisir le bon format de contenu pour votre public
Comment choisir le bon format de contenu pour votre public

Captiver le public avec le bon contenu est l’un des plus grands défis en matière de marketing. En fait, sel...

Article suivant
Comment l’affichage de publicités ciblées peut-il vous aider à joindre plus de clients?
Comment l’affichage de publicités ciblées peut-il vous aider à joindre plus de clients?

L’affichage de publicités (les bannières et les graphiques publicitaires qui apparaissent sur le côté des p...

×

Prénom
Nom
Nom d'entreprise
J'accepte de recevoir par courriel d'autre contenu promotionnel et éducatif des Pages Jaunes
Merci!
Error - something went wrong!